In English Accueil Billard Bélier SNH Relativité Botanique Musique Ornitho Météo Liens/Contact
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Site de Régis Petit

Ornithologie

Image Ornithologie : Tourterelle des bois

Préambule ( Paragraphe Début / Suivant )


En complément du sujet Musique et Langage, cette page est destinée aux amoureux de la nature et des oiseaux en particulier.
L'auteur y présente un catalogue des oiseaux d'Europe rassemblant près de 300 espèces communes en Europe.
A ce catalogue est associée une méthode d'identification des oiseaux, principalement par leurs chants ou leurs cris. Cette méthode, basée sur la musique et le langage parlé, est surtout destinée aux francophones ayant l' "oreille musicale".
Notations de cette page :
- Les mots-clés ont leur première lettre indiquée en majuscule et sont définis soit dans la grammaire de cette page, soit dans le Lexique de la page Musique.
- Les auteurs cités sont mentionnés entre crochets sous la forme [AUTEUR Titre Page]. Voir Bibliographie.

Sommaire de cette page ( Paragraphe Précédent / Suivant )

  1. Catalogue des oiseaux d'Europe
  2. Identification auditive d'un oiseau inconnu
  3. Identification visuelle d'un oiseau inconnu
  4. Présentation de la méthode d'identification
    1. Méthode d'identification
    2. Tableaux récapitulatifs des espèces courantes
  5. Chant et cris des oiseaux
  6. Symbolisme phonétique
  7. Habitat
  8. Aspect extérieur
  9. Bibliographie

1. Catalogue des oiseaux d'Europe ( Paragraphe Précédent / Suivant )


Le catalogue ci-dessous, réalisé par l'Auteur, regroupe à ce jour 297 espèces d'oiseaux, les plus communes parmi les mille espèces répertoriées en Europe.
Ce catalogue contient notamment l'ensemble des 268 espèces reproductrices en France (celles dont la population dépasse 10 couples) selon l'enquête de 2016 (cf [Collectif, Annexe 5]). Elles sont mentionnées à titre indicatif dans le Classeur Excel (colonne Nidification).
Au niveau visuel, on y trouvera une photo de l'oiseau accompagnée des principaux traits saillants de son aspect extérieur.
Au niveau auditif, on y trouvera deux enregistrements, le chant de l'oiseau (hors chant d'imitation) et un de ses cris (généralement le cri de contact), chacun étant présenté avec sa Formule, son Fichier audio et son Sonagramme.
Les unités de chaque Sonagramme sont les suivantes : ordonnées en kHz (Fréquence) et en dB (Puissance), abscisse en s (temps d'enregistrement).
Ce catalogue se trouve intégralement reproduit dans le Classeur Excel, base de données accessible gratuitement en ligne sous forme d'un fichier Excel multi-critères.

Consultez le catalogue des oiseaux d'Europe dont le Nom commun commence par la lettre suivante :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

2. Identification auditive d'un oiseau inconnu ( Paragraphe Précédent / Suivant )

Comment faire ?


Le classeur Excel proposé ici et intitulé ornclasseur_web (.xlsm, 200 Ko) permet d'identifier un oiseau inconnu au niveau auditif, le niveau visuel étant disponible en complément.
Les principaux critères d'identification (cf titres indiqués en jaune dans ce classeur) sont les suivants :
- L'Habitat de l'oiseau.
- Le Nombre de Sons successifs par Phrase.
- La présence ou non de Trilles dans la Phrase.
- La présence ou non de Glissandos dans la Phrase.
- La présence ou non de Vibratos dans la Phrase.
- La complexité de la Phrase :
    Le Libellé spécial correspond à une structure sonore non vocale (par exemple, le claquement de bec de la cigogne blanche), ou vocale difficilement identifiable (contenant au moins un Gazouillis).
- La qualification de la Phrase, issue du Symbolisme phonétique du français :
    Le Libellé1 correspond au premier Phonème ou groupe de Phonèmes de la Phrase. Par exemple, pour le cri de la perdrix grise (Phrase = "(pit)*"), le Libellé1 "piaillé" correspond au groupe de Phonèmes "pi".
    Le Libellé2 correspond généralement au second Phonème ou groupe de Phonèmes de la Phrase. Par exemple, pour le cri de la chouette hulotte (Phrase = "ouh.iiik"), le Libellé2 "perçant" correspond au Phonème "i".
- La Phrase écrite en français, correspondant au chant ou au cri entendu.

Dans ce classeur, les cellules Excel en texte sous-ligné sont des hyper-liens vers les fichiers audio et sonagrammes relatifs aux chants et aux cris des oiseaux.
Il suffit alors de filtrer successivement chaque colonne Excel (indiquée en jaune) depuis la gauche.
Remarque : Ce classeur Excel a été construit en s'inspirant de l'ensemble des références documentaires données en Bibliographie.

Exemple d'identification auditive


Phrase entendue "tjuk.tjuk.tjuk.tjuk..." en milieu rural et proche d'une forêt.
Pour identifier cet oiseau, les filtrages à réaliser dans le classeur Excel sont les suivants.
Attention (principe de sélection par défaut) : il faut filtrer les colonnes en décochant les items inappropriés et en laissant coché les autres items.

1. Critères principaux :
       1. Habitat : Agricole ou Forestier.
       2. Nombre : x correspondant à plusieurs Sons successifs constituant la Phrase.
       3. Trille Glissando Vibrato : Vides indiquant que la Phrase ne contient aucun Trille, Glissando ou Vibrato.
       4. Libellé spécial : Vides indiquant que la Phrase est vocale et sans Gazouillis.
       5. Libellé1 : jacassé indiquant que la Phrase entendue donne une impression de "jacassé" (voir Symbolisme phonétique du français).
       6. Libellé2 : Vides imposé par le filtrage.
   A ce niveau de filtrage, il reste six lignes concernant la Grive litorne (chant = "(tchak)*"), le Busard cendré (cri = "(tchek)*"), le Traquet oreillard (cri = "(tchrék)*.sri"), le Merle noir (cri = "(tjuk)*"), le Merle à plastron (cri = "(tjek)*") et le Pic épeichette (cri = "(tjik)*").
2. Critères complémentaires :
       7. Phrase : (tjuk)* correspondant à la Phrase entendue.
3. Désignation :
   Il reste alors une seule ligne concernant le Merle noir dont les colonnes "Voix" et "Fonction du cri" indiquent que c'est son Cri d'Alarme.
   En final, si l'oiseau est visible, on vérifie qu'il correspond bien à son Aspect extérieur, mâle ou femelle (colonnes Photo1 et Photo2) :

Image Image

3. Identification visuelle d'un oiseau inconnu ( Paragraphe Précédent / Suivant )

Comment faire ?


Le classeur Excel proposé ici et intitulé ornclasseur_web (.xlsm, 200 Ko) permet d'identifier un oiseau inconnu au niveau visuel, le niveau auditif étant disponible en complément.
Les principaux critères d'identification (cf titres indiqués en jaune dans ce classeur) sont les suivants :
- L'Habitat de l'oiseau.
- Tous les critères de l'Aspect extérieur depuis le Poids jusqu'au Comportement.

Dans ce classeur, les cellules Excel en texte sous-ligné sont des hyper-liens vers les photos des oiseaux.
Il suffit alors de filtrer successivement chaque colonne Excel (indiquée en jaune) depuis la gauche.
Remarque : Ce classeur Excel a été construit en s'inspirant de l'ensemble des références documentaires données en Bibliographie.

Exemple d'identification visuelle

Image


Oiseau vu en milieu rural et proche d'une forêt, entièrement noir sauf le bec (jaune). Marche en sautillant.
Pour identifier cet oiseau, les filtrages à réaliser dans le classeur Excel sont les suivants.
Attention (principe de sélection par défaut) : il faut filtrer les colonnes en décochant les items inappropriés et en laissant coché les autres items.

1. Critères principaux :
       Habitat : Agricole ou Forestier.
       Poids : Sélectionner tout (tous les items étant appropriés).
       Plumage : noir, noir (mâle), noir brillant ou noir-violet.
       Queue : Sélectionner tout (tous les items étant appropriés).
       Ailes : Vides (tous les items étant inappropriés).
       Poitrine : Vides (tous les items étant inappropriés).
       Ventre : Vides (tous les items étant inappropriés).
       Bec : jaune, jaune (mâle) ou vides (tous les autres items étant inappropriés).
       Calotte : Vides (tous les items étant inappropriés).
   A ce niveau de filtrage, il reste cinq lignes concernant deux oiseaux : le Merle noir (mâle) et l'Etourneau unicolore :

Image Image

2. Critères complémentaires :
       Comportement : Marche en sautillant.
3. Désignation :
   Il reste alors deux lignes concernant le Merle noir (mâle).
   En final, on vérifie que l'oiseau correspond bien à sa photo (colonne Photo1).
   Et si l'oiseau s'est fait entendre, on peut vérifier également que son chant ou son cri correspond bien à son audiogramme (colonne Fichier audio).

4. Présentation de la méthode d'identification ( Paragraphe Précédent / Suivant )

4.1. Méthode d'identification


Les 12 diapos ci-dessous présentent la méthode d'identification des oiseaux, principalement par leurs chants ou leurs cris.
Basée sur la musique et le langage parlé, elle est surtout destinée aux francophones ayant l' "oreille musicale".
La méthode a été établie par l'Auteur à partir des références documentaires (voir Bibliographie).

Image ornithologie : methode3
Image ornithologie : methode4
Image ornithologie : methode5
Image ornithologie : methode6
Image ornithologie : methode7
Image ornithologie : methode8
Image ornithologie : methode9
Image ornithologie : methode10
Image ornithologie : methode11
Image ornithologie : methode12
Image ornithologie : methode13
Image ornithologie : methode14

4.2. Tableaux récapitulatifs des espèces courantes


Il existe près de 70 familles d'oiseaux parmi les plus communes en Europe.
En application de la Méthode d'identification, les 11 diapos ci-dessous présentent des tableaux récapitulatifs permettant d'identifier rapidement la plupart des espèces d'oiseaux de la famille des :
- Alaudidés (alouettes et cochevis),
- Columbidés (pigeons et tourterelles),
- Corvidés (corbeaux, corneilles, geais, pies...),
- Hirundinidés (hirondelles),
- Laridés (goélands, guifettes, mouettes et sternes),
- Paridés (mésanges),
- Passéridés (moineaux et niverolles),
- Picidés (pics et torcols) et sittidés (sittelles),
- Strigidés (chouettes et hiboux) et tytonidés (effraies),
- Turdités (grives et merles).

Image ornithologie : methode15
Image ornithologie : methode16
Image ornithologie : methode17
Image ornithologie : methode18
Image ornithologie : methode19
Image ornithologie : methode20
Image ornithologie : methode21
Image ornithologie : methode22
Image ornithologie : methode23
Image ornithologie : methode24
Image ornithologie : methode25

5. Chant et cris des oiseaux ( Paragraphe Précédent / Suivant )

Image Ornithologie : Syrinx


Pourquoi chanter ou crier ?


Le chant des oiseaux a deux fonctions principales : attirance des femelles et défense du territoire. A quelques exceptions près, seuls les mâles chantent.
Certaines espèces chantent également par imitation, en reproduisant des sons très variés (chants d'oiseaux, de grenouille, voix humaine, alarme de voiture, tronçonneuse, moteur d'avion, etc.), a priori pour se protéger des prédateurs, voire par jeu. Seules trois catégories d'oiseaux sont capables d'imiter d'autres oiseaux : la famille des Psittacidés (perruches et perroquets), la famille des Trochilidés (colibris) et le sous-ordre des Oscines ou Passeri (les deux tiers environ des Passereaux tels que : mésange, merle noir, rossignol philomèle, canari).
Quant aux cris, ils ont de multiples fonctions dont les principales (cf [POPI]) : contact d'inter-localisation, alarme, détresse, appel au nid (le mâle proposant un nid à la femelle pour se reproduire) et demande de nourriture (pépiement des oisillons). Mâles et femelles ont leurs propres cris.

La complexité des chants et des cris


Au niveau production sonore, les oiseaux sont une exception parmi les Vertébrés. Ils produisent les Sons, non pas avec des cordes vocales situées dans le larynx, mais avec un organe hautement spécialisé, appelé syrinx, situé plus bas, au point de jonction de la trachée avec les bronches (voir Figure ci-dessus). Grâce à cet organe, certaines espèces peuvent même produire deux Notes simultanément.

Au niveau structure sonore, un chant ou un cri peut être plus ou moins complexe :
- Non vocal (et généralement simple) :
    - Claquement de bec (exemples : chouette hulotte, cigogne blanche)
          Exemple : (clac)*     qui est le chant de la Cigogne blanche (.mp3, 370 Ko)
    - Tambourinage des arbres (exemples : les pics dont le tambourinage double ou remplace le chant ; ne pas confondre avec le martèlement utilisé pour des besoins alimentaires ou de logement)
    - Battement d'ailes (exemple : pigeon ramier)
    - Frémissement des plumes de queue (exemple : bécassine des marais)
- Vocal simple (sans Gazouillis)
       Exemple1 : (tjuk)*     qui est le cri d'alarme du Merle noir (.mp3, 220 Ko)
       Exemple2 : rou.ROUHH.rou rou.rou     qui est le chant du Pigeon ramier ou Palombe (.mp3, 200 Ko)
- Vocal complexe (contenant au moins un Gazouillis)
       Exemple1 : ($ long continu)     qui est le chant de l'Alouette des champs (.mp3, 170 Ko)
       Exemple2 : ($ lent varié).(i.i)     qui est le chant du Merle noir (.mp3, 100 Ko)

Au niveau acoustique, la description des chants et des cris des oiseaux est à la frontière de la Musique et du Langage parlé.
Tout chant ou cri est en effet une succession temporelle de Sons vocaux, entrecoupée de Silences et découpée en Phrases répétitives (voir Figure ci-dessous).
- Comme en Musique, le Son (musical) est caractérisé par une Hauteur, une Intensité, une Durée et un Timbre. Quant au Silence, il est caractérisé par une Durée.
- Comme dans le Langage parlé, une Phrase se décompose en Mots et chaque Mot en Sons, un Son étant une Syllabe.
Une grammaire formelle du codage des chants et des cris des oiseaux est alors possible, en combinant Musique et Langage parlé.
Cett grammaire est basée sur la Phonétique (onomatopées) et le Symbolisme phonétique (qualification sémantique) du français, en s'appliquant avec succès sur les 300 oiseaux du Catalogue.

Codage des chants et des cris (principe)

Image

La Figure ci-dessus donne en exemple le codage du chant de la tourterelle turque (Phrase "rou.rouhh rou") compte tenu de son Sonagramme.

L'Auteur a codé en français les chants et les cris des 300 oiseaux du Catalogue sous forme de Formules obtenues par sélection de Fichiers audio (issus de [Xeno]) puis analyse visuelle de leur Sonagramme.
Ce codage respecte les principes suivants :

    - La Phrase est, par définition, le plus petit motif sonore terminé par un Silence et répété à l'identique en séquences successives (voir exemple en Figure ci-dessus : Phrase "rou.rouhh rou" correspondant au chant de la tourterelle turque). Le Silence final (plus ou moins court) délimite acoustiquement la fin de la Phrase.

    - Le Registre des Hauteurs contient les deux bandes de Fréquences usuelles (Grave et Aigu) et la bande Etendue couvrant ces deux bandes. Ce Registre est donné à titre indicatif, car une oreille, même exercée, se trompe facilement sur l'estimation de l'Octave dans laquelle sont placés les Sons (cf [CAST]).
    - Le Nombre de Sons successifs constituant la Phrase (indépendamment des Silences contenus dans la Phrase) est l'élément essentiel du codage. Par exemple, la Phrase "rou.rouhh rou" comporte trois Sons successifs.
    - Le Trille (vs Tremolo), quand il existe, est un trait saillant de la Phrase, soit un Son contenant un "r roulé", comme dans le Langage parlé (voir Musique - Lexique - r roulé), soit une Itération rapide sur un ou plusieurs Sons, de type Tremolo ou Trille en Musique (voir Musique - Lexique - Tremolo et Trille).
    - Le Glissando, quand il existe, est également un trait saillant de la Phrase, de type Glissando en Musique, pouvant être ascendant ou descendant, continu ou granulaire (voir Musique - Lexique - Glissando)
    - Le Vibrato, quand il existe, est également un trait saillant de la Phrase, de type Vibrato en Musique (voir Musique - Lexique - Vibrato)

    - La Hauteur des Sons (Fréquence de leur Fondamentale) n'est pas un trait saillant de la Phrase alors que leur Timbre (Fréquence des Harmoniques de rang supérieur) l'est. Tout Son prononcé n'est pas en effet une simple Note de Musique ou groupe de Notes, mais une Syllabe comme dans le Langage parlé. Par exemple, le cri de la chouette hulotte ("ouh.iiik") comporte deux Syllabes "ouh" et "iiik", composées elles-mêmes des Phonèmes "ou", "i" et "k".
    - L'Intensité physique des Sons est l'Intensité standard (en dB) d'une écoute normale, sans bruit gênant. Elle est modulable sous forme de Sons mis en Majuscule par rapport aux autres Sons de la Phrase.
    - La Durée des Sons est modulable sous forme de Lettres de prolongation du Son.
    - La Durée des Silences est modulable sous forme de Tirets de prolongation du Silence.
    - Le Timbre des Sons est un trait saillant de la Phrase, chaque Son étant caractérisé par une Syllabe composée de Phonèmes, eux-mêmes caractérisés par des Formants plus ou moins Bruités.

    - La Ligne mélodique des chants et des cris peut être accentuée en Nuance (selon deux valeurs d'Intensité relative entre Sons), embellie en Ornement (Vibrato, Trille vs Tremolo), enrichie en Liaison (Glissando) ou difficilement identifiable (Gazouillis).

    - Le Gazouillis est une succession de Sons vocaux difficilement séparables, car trop rapides ou trop aigus. Dans ce cas, il peut se caractériser globalement par un Tempo (rarement lent), une Durée (rarement longue), un Rythme (rarement continu) et une Ligne mélodique (souvent variée).

    - La qualification phonétique vient en complément de la Formule. La Phrase est qualifiée en français selon un ou deux Libellés conformes aux règles du Symbolisme phonétique. Par exemple :
       * le cri de la chouette hulotte ("ouh.iiik") peut être qualifié de "profond" et de "perçant" correspondant respectivement aux deux premiers Phonèmes "ou" et "i".
       * le chant du rougegorge familier (gazouillis varié) peut être qualifié de "sifflé" et de "roulé" correspondant à la présence de Phonèmes "s" et "r roulé" dans la Phrase.

Au-delà de ces caractéristiques acoustiques, l'Habitat et l'Aspect extérieur de l'oiseau peuvent aider à son identification.

Les deux tableaux ci-dessous donnent des exemples de Formules illustrant le codage employé.

Codage des chants et des cris (exemples sans Gazouillis)

Les Formules sont listées par ordre alphabétique du Nom commun de l'oiseau.

Nom commun de l'oiseauFormuleQualification phonétiqueSignificationTrait saillantFichier audio
Chouette hulotte (cri de contact){E2} ouh.iiik profond perçant {
Registre Etendu
Phrase à 2 Syllabes
}
Syllabe prolongée "ouh"
frontière inter-Sons "."
Syllabe prolongée "iiik"
(.mp3, 50 Ko)
Chouette hulotte (chant){G5V} ouh.ouhhh --- hou hou ouh@ hululé {
Registre Grave
Phrase à 5 Syllabes
Vibrato
}
Syllabe prolongée "ouh"
frontière inter-Sons "."
Syllabe prolongée "ouhhh"
Silence long " --- "
Syllabe "hou"
Silence court " "
Syllabe "hou"
Silence court " "
Syllabe prolongée "ouh"
Vibrato " @ " sur "ouh"
Vibrato(.mp3, 130 Ko)
Fauvette babillarde (chant){AxT} (tu)* tambouriné perçant {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Trille
}
Syllabe "tu"
Itération " ( )* " sur "tu"
Trille de type Itération rapide(.mp3, 110 Ko)
Grue cendrée (chant){E1G} krooo\ sec grogné {
Registre Etendu
Phrase à 1 Syllabe
Glissando
}
Syllabe prolongée krooo
Glissando descendant " \ " sur "krooo"
Glissando descendant continu(.mp3, 140 Ko)
Huppe fasciée (chant){G3} oup.oup.oup profond palpité {
Registre Grave
Phrase à 3 Syllabes
}
Syllabe "oup"
frontière inter-Sons "."
Syllabe "oup"
frontière inter-Sons "."
Syllabe "oup"
(.mp3, 300 Ko)
Loriot d'Europe (chant){E4G} wit.wit.i.ooo\ perçant puissant {
Registre Etendu
Phrase à 4 Syllabes
Glissando
}
Syllabe "wit"
frontière inter-Sons "."
Syllabe "wit"
frontière inter-Sons "."
Syllabe "i"
frontière inter-Sons "."
Syllabe prolongée ooo
Glissando descendant " \ " sur "ooo"
Glissando descendant continu(.mp3, 60 Ko)
Merle noir (cri d'alarme){Ex} (tjuk)* jacassé {
Registre Etendu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
}
Syllabe "tjuk"
Itération " ( )* " sur "tjuk"
(.mp3, 220 Ko)
Mésange charbonnière (chant){Ax} (ti.tu)* tambouriné perçant {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
}
Syllabe "ti"
frontière inter-Sons "."
Syllabe "tu"
Itération " ( )* " sur "ti.tu"
(.mp3, 90 Ko)
Moineau domestique (chant){A1} tchip tchatché {
Registre Grave
Phrase à 1 Syllabe
}
Syllabe "tchip"
(.mp3, 180 Ko)
Moineau soulcie (chant){Ax} (tsu.ii)* tchatché perçant {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
}
Syllabe "tsu"
frontière inter-Sons "."
Syllabe prolongée "ii"
Itération " ( )* " sur "tsu.ii"
(.mp3, 150 Ko)
Pic épeiche (chant){Ax} (ki)* saccadé perçant {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
}
Syllabe "ki"
Itération " ( )* " sur "ki"
(.mp3, 50 Ko)
Pic noir (chant){Ex} (kwi)* saccadé profond {
Registre Etendu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
}
Syllabe "kwi"
Itération " ( )* " sur "kwi"
(.mp3, 200 Ko)
Pic vert (chant){AxG} (kyu\\)* saccadé perçant {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Glissando
}
Syllabe "kyu"
Itération " ( )* " sur "kyu"
Glissando descendant " \\ " sur "(kyu)*"
Glissando descendant granulaire(.mp3, 80 Ko)
Pie bavarde (cri de contact){E2} tja.ka jacassé sec {
Registre Etendu
Phrase à 2 Syllabes
}
Syllabe "tja"
frontière inter-Sons "."
Syllabe "ka"
(.mp3, 100 Ko)
Pigeon biset (chant){G1} rouhhh roucoulé {
Registre Grave
Phrase à 1 Syllabe
}
Syllabe prolongée "rouhhh"
(.mp3, 1130 Ko)
Pigeon colombin (chant){G2} rouh.cou roucoulé sec {
Registre Grave
Phrase à 2 Syllabes
}
Syllabe prolongée "rouh"
frontière inter-Sons "cou"
(.mp3, 330 Ko)
Pigeon ramier (chant){G5} rou.ROUHH.rou rou.rou roucoulé {
Registre Grave
Phrase à 5 Syllabes
}
Syllabe "rou"
frontière inter-Sons "."
Syllabe prolongée et accentuée "ROUHH"
frontière inter-Sons "."
Syllabe "rou"
Silence court " "
Syllabe "rou"
frontière inter-Sons "."
Syllabe "rou"
(.mp3, 200 Ko)
Pinson des arbres (chant){AxTG} (ti)*.(mwa)*.(ki.vyin\) tambouriné perçant {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Trille
Glissando
}
Itération " ( )* " sur "ti"
frontière inter-Sons "."
Itération " ( )* " sur "mwa"
frontière inter-Sons "."
Syllabe "ki"
frontière inter-Sons "."
Syllabe "vyin"
Glissando descendant " \ " sur "in"
Trille de type Itération rapide
Glissando descendant continu
(.mp3, 60 Ko)
Pouillot véloce (chant){Ax} (tsip.tsap)* tchatché {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
}
Syllabe "tsip"
frontière inter-Sons "."
Syllabe "tsap"
Itération " ( )* " sur "tsip.tsap"
(.mp3, 160 Ko)
Tourterelle des bois (chant){G1T} rrrouh roucoulé {
Registre Grave
Phrase à 1 Syllabe
Trille
}
Syllabe prolongée "rrrouh"
Trille de type "r roulé"(.mp3, 140 Ko)
Tourterelle des bois (autre chant){G3T} rrrouh rou.RRROUH roucoulé {
Registre Grave
Phrase à 3 Syllabes
Trille
}
Syllabe prolongée "rrrouh"
Silence court " "
Syllabe "rou"
frontière inter-Sons "."
Syllabe prolongée et accentuée "RRROUH"
Trille de type "r roulé"(.mp3, 570 Ko)
Tourterelle rieuse (chant){G2T} rou rrrouh roucoulé {
Registre Grave
Phrase à 2 Syllabes
Trille
}
Syllabe "rou"
Silence court " "
Syllabe prolongée "rrrouh"
Trille de type "r roulé"(.mp3, 240 Ko)
Tourterelle turque (chant){G3} rou.rouhh rou roucoulé {
Registre Grave
Phrase à 3 Syllabes
}
Syllabe "rou"
frontière inter-Sons "."
Syllabe prolongée "rouhh"
Silence court " "
Syllabe "rou"
(.mp3, 360 Ko)

Moyen mnémotechnique en français pour retenir, dans le tableau ci-dessus, les chants des Tourterelles et des Pigeons :
Codage = (X) si Y = X et (XY) si Y ≠ X, avec X = nombre total de Syllabes dans la Phrase et Y = nombre de Syllabes dans le premier mot de la Phrase.
Par ordre alphabétique de nom d'espèce :
- Tourterelle : bois (1 ou 31, la dernière Syllabe étant roulée), rieuse (21, la dernière Syllabe étant roulée), turque (32)
- Pigeon : biset (1), colombin (2), ramier (53)

Codage des chants et des cris (exemples avec Gazouillis)

Les Formules sont listées par ordre alphabétique du Nom commun de l'oiseau.

Nom commun de l'oiseauFormuleQualification phonétiqueSignificationTrait saillantFichier audio
ALOUetTE des champs (chant){AxTG} $ long continu rOUlé flûté {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Trille
Glissando
}
Gazouillis "$"
Trille de type "r roulé"
Glissando
Gazouillis LOng conTinu
(.mp3, 170 Ko)
ChardonneRet élégant (chant){AxTG} ($ varié).(u.i) tchatché {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Trille
Glissando
}
Gazouillis "$"
Trille de type Itération rapide
Glissando
Gazouillis vaR
(.mp3, 90 Ko)
Fauvette à lunettes (chant){AxG} $ flûté {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Glissando
}
Gazouillis "$"
Glissando
Gazouillis
(.mp3, 70 Ko)
Fauvette à tête noiRe (chant){AxTG} ($ varié).(a.U) grincé flûté {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Trille
Glissando
}
Gazouillis "$"
Trille de type Itération rapide
Glissando
Gazouillis vaR
(.mp3, 210 Ko)
GriVE draine (chant){AxTG} ($ lent).(pyu)* piaillé flûté {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Trille
Glissando
}
Gazouillis "$"
Trille de type Itération rapide
Glissando
Gazouillis LEnt
(.mp3, 350 Ko)
GriVE musIcienne (chant){Ax} ($ lent).(tyu)*.(pit)*.(ki.zui).(tu.tu)* sIfflé {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
}
Gazouillis "$"
Gazouillis LEnt(.mp3, 400 Ko)
Hypolaïs polygLOtTE (chant){AxTG} $ long continugrincé flûté {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Trille
Glissando
}
Gazouillis "$"
Trille de type Itération rapide
Glissando
Gazouillis LOng conTinu
(.mp3, 230 Ko)
MerLE noiR (chant){ExTG} ($ lent varié).(i.i) flûté {
Registre Etendu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Trille
Glissando
}
Gazouillis "$"
Trille de type Itération rapide
Glissando
Gazouillis LEnt vaR
(.mp3, 100 Ko)
Rossignol phIlomèle (chant){AxG} ($ varié).(to)* sIfflé {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Glissando
}
Gazouillis "$"
Glissando
Gazouillis vaR
(.mp3, 250 Ko)
ROUgegorge familier (chant){AxTG} $ varié rOUlé glissé {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Trille
Glissando
}
Gazouillis "$"
Trille de type "r roulé"
Glissando
Gazouillis vaR
(.mp3, 240 Ko)
TrogLOdyTE mIgnon (chant){AxTG} ($ long continu).(di)* sIfflé {
Registre Aigu
Phrase à x Syllabes en nombre multiple
Trille
Glissando
}
Gazouillis "$"
Trille de type Itération rapide
Glissando
Gazouillis LOng conTinu
(.mp3, 200 Ko)

Moyen mnémotechnique en français pour retenir, dans le tableau ci-dessus, les caractérisations qui suivent le gazouillis "$" dans la Formule :
- Les quatre caractérisations possibles se suivent toujours dans l'ordre : LEnt, LOng conTinu, LOng, vaR
- Les noms communs reprennent alors dans cet ordre les Phonèmes mentionnés en gras : LE ou VE, puis LO...TE, puis LO, puis R.
Pour la qualification phonétique :
- "roulé" correspond au Phonème OU mentionné en gras dans le nom commun.
- "sifflé" correspond au Phonème I mentionné en gras dans le nom commun après ces quatre caractérisations.

Codage des chants et des cris (grammaire)


Le codage des chants et des cris sous forme de grammaire formelle est le suivant :

Elément de grammaireDéfinition formelleNotation et exemples
Symbole de ponctuationSéparateur de syntaxeSymbole de ponctuation = un des symboles suivants     blanc { } [ ] ( ) . - * / \ @
FormuleCodage d'un chant ou d'un cri pour un oiseau donnéFormule = Contexte Phrase
ContexteEnsemble d'informations contextuelles relatives à la PhraseContexte = {Registre Nombre Trille Glissando Vibrato}
La paire d'accolades délimite les différents éléments de contexte.
RegistreBande des Fréquences de la Phrase parmi le Grave (0 - 2 kHz), l'Aigu (2 - 15 kHz) et l'Etendu (0 - 15 kHz)Registre = G, A ou E
NombreNombre de Sons successifs constituant la Phrase (indépendamment des Silences contenus dans la Phrase)Nombre = 1, 2, 3, 4, 5 ou x
Nombre = x signifie multiple
TrilleElément de répétition pouvant être :
- soit un Son contenant un "r roulé", comme dans le Langage parlé
- soit une Itération rapide sur un ou plusieurs Sons, de type Tremolo ou Trille en Musique, à une cadence supérieure à 10 occurences par seconde
Trille = T lorsque la Phrase contient au moins un Trille.
Le "r roulé" est indiqué dans le Son par le motif rrr (exemple : rrrouh     qui est le chant de la Tourterelle des bois (.mp3, 140 Ko)).
L'Itération rapide est indiquée dans la Phrase par le motif ( )* comme pour une Itération quelconque (exemple : (tu)*     qui est le chant de la fauvette babillarde (.mp3, 110 Ko)).
GlissandoVariation de Hauteur du même Son, du grave vers l'aigu ou inversement (cf [CAST]).
Le Glissando peut être ascendant (variation du grave vers l'aigu) ou descendant (variation de l'aigu vers le grave), continu (variation portant sur un seul Son) ou granulaire (variation portant sur une Itération du même Son).
Glissando = G lorsque la Phrase contient au moins un Glissando.
Le Glissando est indiqué en fin de Son :
- pour un Glissando ascendant continu : par le caractère / (exemple : (tri/)* = tr(i/).tr(i/).tr(i/)...     qui est le chant du bécasseau violet (.mp3, 150 Ko)),
- pour un Glissando ascendant granulaire : par le double caractère // (exemple : (tu//)*.$ = tu.(tu)/.((tu)/)/...$     qui est le chant de la lusciniole à moustaches (.mp3, 160 Ko)),
- pour un Glissando descendant continu : par le caractère \ (exemple : (ti)*.(mwa)*.(ki.vyin\)     qui est le chant du pinson des arbres (.mp3, 60 Ko)),
- pour un Glissando descendant granulaire : par le double caractère \\ (exemple : (ku\\)* = ku.(ku)\.((ku)\)\...     qui est le chant du Pic cendré (.mp3, 50 Ko)).
VibratoPetite fluctuation continue de Hauteur du même SonVibrato = V lorsque la Phrase contient au moins un Vibrato.
Le Vibrato est indiqué en fin de Son par le caractère @ (exemple : ouh.ouhhh --- hou hou ouh@     qui est le chant de la chouette hulotte (.mp3, 130 Ko)).
PhrasePlus petit motif sonore terminé par un Silence et répété à l'identique en séquences successives (voir exemple en Figure ci-dessus).
Le Silence final (plus ou moins court) délimite acoustiquement la fin de la Phrase.
Une Phrase comporte donc soit un seul couple Mot-Silence, soit plusieurs en succession.
Phrase = Mot Silence [Phrase]
Le double crochet signifie optionnel.
MotExpression unique ou succession ininterrompue de plusieurs ExpressionsMot = Expression [.Mot]
Le double crochet signifie optionnel.
Le point indique la frontière inter-Sons sans rupture de Son (voir exemple en Figure ci-dessus).
SilenceAbsence audible de SonSilence = Silence_long ou Silence_court
Silence_longSilence de durée supérieure à 0.2 secondeSilence_long = un ou plusieurs Tirets de prolongation qui prolongent la durée du Silence_court proportionnellement au nombre de ces Tirets.
Silence_courtSilence de durée égale à environ 0.2 seconde (voir exemple en Figure ci-dessus)Silence_court = un caractère blanc
Tirets de prolongationTirets prolongeant la durée d'un Silence_courtTirets de prolongation = ensemble de Tirets successifs, placé entre deux caractères blancs (exemples : " - ", " -- ", " --- ").
ExpressionSon unique ou succession de Sons parmi l'ensemble {Gazouillis, Itération, Mot entre parenthèses}Expression = Gazouillis     ou     Itération     ou     (Mot)     ou     Son
GazouillisSuccession de Sons vocaux difficilement séparables, car trop rapides ou trop aigus, la succession pouvant contenir des pauses (exemple : chant de l'alouette des champs (.mp3, 170 Ko)).
Tout Gazouillis se caractérise globalement par :
- un Tempo, notamment quand il est lent (moins de 5 Sons par seconde),
- une Durée, notamment quand elle est longue (plus de 5 secondes),
- un Rythme, notamment quand il est continu (sans pause),
- une Ligne mélodique, notamment quand elle est variée avec peu de Mots isolés identiques et peu d'Itérations identiques (cf [LEROY, p.140] dans Musique).
Gazouillis = $ [lent] [long [continu]] [varié]
Le Dollar indique qu'il s'agit d'un Gazouillis.
Le double crochet signifie optionnel.
Un Gazouillis continu est obligatoirement long.
Exemple1 : $ long continu     qui est le chant de l'alouette des champs
Exemple2 : ($ lent varié).(i.i)     qui est le chant du merle noir
ItérationRépétition du même MotItération = (Mot)*
L'étoile indique la répétition ininterrompue du Mot entre parenthèses sans rupture de Son, sous la forme "Mot.Mot.Mot..."
SonSyllabe éventuellement suivie d'une VariationSon = Syllabe [Variation]
Le double crochet signifie optionnel.
SyllabeOnomatopée écrite en français et représentative d'un Son prononcé en une seule émission de Voix (exemples : "klok", "rouhh", "tchip").
La Syllabe est composée de Phonèmes concaténés (exemple : "tchip" = "t ch i p").
La Syllabe, écrite généralement en minuscule, est passée en majuscule lorsque l'intensité du Son est plus forte par rapport aux autres Sons de la Phrase (exemples : "rou ROUHH rou - rou.rou" ; "($ varié).(a.U)").
La Syllabe peut contenir une ou plusieurs Lettres de prolongation qui prolongent la durée du Son proportionnellement au nombre de ces Lettres.
VariationModification de la fin d'une SyllabeVariation = // ou / ou \\ ou \ ou @     correspondant respectivement au Glissando ascendant (granulaire et continu), Glissando descendant (granulaire et continu) et Vibrato.
Lettre de prolongationLettre dans une Syllabe qui prolonge la durée du SonDeux possibilités sont offertes :
- une lettre "h muet" placée en fin de Syllabe (exemples : "ouh", "rouh", "rouhh"),
- toute lettre répétée dans la Syllabe (exemples : "ââ", "iiik", "wiiit", "rrre").
PhonèmePlus petite unité sonore isolable dans un Son (voir Musique - Lexique - Phonème (définition)).
Un Phonème est une Voyelle, une Semi-Voyelle (ou Semi-Consonne) ou une Consonne.
Liste des Phonèmes en français (selon écriture orthographique) :
- Voyelles (16) : "a", "â", "e", "oe", "eu", "i", "é", "è", "o", "au", "u", "ou", "un", "in", "an", "on"
- Semi-Voyelles ou semi-Consonnes (3) : "y" (exemples : "kya", "yu"), "u+" (exemple : "tsui"), "w" (exemples : "kwa", "win")
- Consonnes classiques (18) : "b", "k" ou "c", "ch", "d", "f", "g", "gn", "nk/ng", "j", "l", "m", "n", "p", "r", "s", "t", "v", "z"
- Consonnes non classiques (3) : "h aspiré" placé devant une Voyelle (exemples : "hou", "ha", "hi"), "r roulé" équivalent au motif rrr (exemple : rrrouh), "J" (la Rota en français)

6. Symbolisme phonétique ( Paragraphe Précédent / Suivant )


Les Phrases constituant les chants et les cris des oiseaux peuvent être qualifiées efficacement en français en appliquant les règles du symbolisme phonétique du français (revu et complété par l'Auteur). Voir Musique - Lexique - Symbolisme phonétique.
    Exemple 1 : le cri de la chouette hulotte ("ouh.iiik") peut être libellé de "profond" et de "perçant" correspondant respectivement aux Phonèmes "ou" et "i".
    Exemple 2 : le cri de la perdrix grise ("(pit)*") peut être libellé de "piaillé" et de "tranché" correspondant respectivement au groupe de Phonèmes "pi" et au Phonème "t".
    Exemple 3 : le chant de la mésange charbonnière ("(ti.tu)*") peut être libellé de "tranché" et de "perçant" correspondant respectivement au Phonème doublé "t" et aux Phonèmes "i" et "u".
Cette qualification est surtout utile pour identifier le chant des oiseaux contenant au moins un "Gazouillis".
Le Tableau ci-dessous donne les Libellés en français sélectionnés par l'Auteur pour qualifier le chant et les cris des oiseaux.
Les Phonèmes ou groupe de Phonèmes correspondant à chaque Libellé sont mis en police grasse lorsque présents dans le Catalogue.

Type de PhonèmeLibelléPhonèmes
ou groupe de Phonèmes
correspondant au Libellé
Voyelle
doux"in", "an"
perçant"i", "y", "é", "u", "u+", "eu"
profond"ou", "w", "au", "on"
puissant"a", "â", "e", "è", "o"
Consonne(s) d'Attaque
avec Voyelle éventuelle
chuinté"ch"
claqué"la", "lâ", "le", "lè", "lo"
croassé"kra", "krâ", "krw",
"gra", "grâ", "grw"
étranglé"rin", "ran"
flûté"lu", "leu"
fuyant"f", "v"
gémi"j"
glissé"li", "ly", "lé"
gloussé"lou", "lw", "lau", "lon",
"lin", "lan"
grincé"ri", "ry", "ré", "ru", "reu"
grogné"re", "ro", "rw"
hululé"hou"
hurlé"h..."
jacassé"tch...k", "tj...k"
mou"m", "n", "gn"
palpité"(p...)*", "(b...)*"
piaillé"pi", "py"
posé"p", "b"
râpeux"ra", "râ", "rè"
ronronné"ron"
roucoulé"rou", "rw", "rau"
roulé"rrr"
saccadé"(k...)*", "(g...)*"
sec"k", "nk", "g", "ng"
sifflé"s"
tambouriné"(t...)*", "(d...)*"
tchatché"tch", "tj", "ts"
tranché"t", "d"
zozoté"z"

7. Habitat ( Paragraphe Précédent / Suivant )

Image Image Image Image Image Image



Pour l'ensemble des oiseaux d'Europe, et plus particulièment de France, l'habitat principal de nidification peut se standardiser simplement en 6 domaines (cf [Collectif]) :
- Agricole ou rural (cultures, plaine, montagne) ;
- Eau douce (étang, lac, marais non salé, rivière) ;
- Forestier (forêt) ;
- Maritime (mer, rivage, marais salé) ;
- Rocheux non maritime (rocher, falaise) ;
- Urbain (ville, village, parc, jardin).

8. Aspect extérieur ( Paragraphe Précédent / Suivant )

Image


La Figure ci-dessus donne en exemple l'aspect extérieur de la bergeronnette printanière.


Pour un oiseau adulte d'une espèce donnée, l'aspect extérieur peut se caractériser simplement comme suit (voir Catalogue) :
- Polymorphisme sexuel : mâle, femelle, indifférent
- Polymorphisme saisonnier : été (plumage nuptial), hiver (plumage internuptial), indifférent
- Polymorphisme génétique : morphe pâle/sombre, morphe roux/gris, indifférent
- Poids : poids moyen en grammes
- Plumage : couleur, particularités
- Queue :
    - Queue globale : forme, longueur, couleur dessus/dessous, particularités
    - Croupion : forme, couleur, particularités
- Corps :
    - Corps global : forme, particularités
    - Dos : couleur, particularités
    - Ailes : forme, couleur dessus/dessous, particularités
    - Poitrine : couleur, particularités
    - Ventre : couleur, bas-ventre, particularités
- Tête :
    - Tête globale : forme, couleur, particularités
    - Bec : forme, longueur, couleur, particularités
    - Calotte : couleur, particularités
    - Front : couleur, particularités
    - Sourcils : couleur, particularités
    - Yeux : forme, couleur, disque oculaire, cercle oculaire, bandeau oculaire, collier oculaire, particularités
    - Joues : couleur, particularités
- Cou :
    - Cou global : forme, longueur, couleur, particularités
    - Gorge : couleur, particularités
    - Nuque : couleur, particularités
- Pattes : forme, longueur, couleur, particularités
- Comportement : en vol, perché, au sol, sur l'eau, la nuit, particularités
- Photo : une ou plusieurs photos représentatives des caractéristiques de l'espèce listées ci-dessus

9. Bibliographie ( Paragraphe Précédent / Début )


Les auteurs cités dans cette page sont mentionnés entre crochets sous la forme [AUTEUR Titre Page].

9.1. Bibliographie relative à l'Ornithologie

  1. Anonyme, Chants "simples" - Chants "complexes" - Les oiseaux nocturnes.
  2. CASTELLENGO M., La musique des oiseaux, exposé in Groupe d'Acoustique Musicale, Bulletin 1964 N°6, réunion du 26 juin 1964.
  3. Collectif, Proposition de classification par l'habitat des oiseaux nicheurs de France, article in ALAUDA - Revue internationale d'Ornithologie - pages 111-144, Volume 84(2) 2016.
  4. DOUCELIN C., A l'écoute des oiseaux, article in Revue des naturalistes du Limousin (EPOPS n°56).
  5. DUFOUR V., Suivi migratoire - Identification des passereaux en vol.
  6. Instinct animal, Liste des oiseaux du monde.
  7. LPO Haute-Normandie, Les chants et les cris des oiseaux en Normandie - Aide à l'identification (.pdf, 1.5 Mo).
  8. LPO Isère, Livret d'aide à la connaissance du chant des oiseaux de l'Isère (.pdf, 600 Ko).
  9. NatureGate, Oiseaux.
  10. Oiseaux.net, Les oiseaux d'Europe.
  11. Oiseaux-birds.com, Sommaire Fiches.
  12. Ornithomedia.com, Identifier les oiseaux des jardins et des parcs au printemps et en été.
  13. Ornithomedia.com, Identifier les oiseaux des jardins et des villes d'Europe en hiver.
  14. Planet Vie, Comment et pourquoi les oiseaux chantent-ils ?.
  15. Poitou-Chanrentes Nature, Vade-mecum de l'ornitho en Poitou-Charentes (.pdf, 1.5 Mo).
  16. POPINET J., Manifestations acoustiques des oiseaux - Compte-rendu de la séance du 9 octobre 1997, Société linnéenne de Lyon, Bulletin mensuel, Tome 67, Fascicule 3, Mars 1998.
  17. Vogelwarte.ch, Les oiseaux de Suisse.
  18. Xeno-Canto, Partager les sons d'oiseaux du monde entier.

9.2. Bibliographie relative à la Musique et à l'Acoustique

Voir en Musique la Bibliographie relative à la Musique et à l'Acoustique

9.3. Bibliographie relative au Langage parlé

Voir en Musique la Bibliographie relative au Langage parlé



Copyright © 2005 Régis Petit.         CopyrightFrance.com        Dernière mise à jour de la page : 4 août 2022.